Cosmétique bio : comment distinguer le vrai du faux ?

Actuellement, les produits bios gagnent du terrain dans le marché des cosmétiques. En effet, ils sont non seulement bons pour la santé mais également appréciés par les utilisateurs. Pourtant, il devient difficile de reconnaître un véritable produit bio vu le nombre important d’appellations et d’écolabels de certifications existantes. Voici quelques lignes pour vous aider à bien choisir vos produits cosmétiques.

Selon les écolabels, qu’est-ce qu’un cosmétique bio ?

Il existe de nombreux labels de certification. Ils ont chacun leurs critères de détermination des produits à base de composants naturels. Cependant, ils sont tous d’accord sur ce point. Les cosmétiques bios doivent être composés d’une grande proportion d’ingrédients d’origine naturelle. Cette proportion devra être comprise entre 95 et 100 % selon le label certificateur. Parmi les meilleurs composants, il y a les ingrédients végétaux comme les huiles, les extraits ou les eaux florales. Il y a également les cires et les pigments naturels. Mis à part les quelques conservateurs déjà listés, ils ne doivent contenir aucun ingrédient d’origine pétrochimique. En aucun cas, ils ne devront contenir de substances nocives pour la santé telles que les OGM, les parabènes, la silicone, ou des substances issues d’animaux morts.

 

Se méfier des étiquettes pour l’identification d’un cosmétique bio

Il existe plusieurs façons de se tromper en identifiant un produit. En effet, les étiquettes elles-mêmes peuvent être un leurre. Parfois, des ingrédients phares sont présents sur la face avant de ces cosmétiques. C’est le cas des photos de végétaux qui ne sont même pas présents dans les ingrédients. Les codes couleurs peuvent aussi tromper : un produit à étiquette rose pourrait renvoyer à une idée de grenade ou d’hibiscus par exemple. Le produit à étiquette jaune donne une idée de lait ou de mangue ou même de beurre de karité. Pourtant, ces produits ne mentionnent nulle part qu’ils sont composés de lait, ou de mangue, ou de grenade, … Leur fabriquant a juste mis des photos et a coloré des étiquettes ; rien ne l’oblige à vraiment mettre ces composants dans son produit. Il faut donc bien vérifier la liste des ingrédients avant d’acheter.

 

Toujours vérifier les labels sur les cosmétiques bios à acheter

Les labels sont un gage de qualité environnementale. Il est conseillé de ne pas seulement vérifier l’emballage mais de toujours s’assurer que le produit porte bien une certification d’un label bio-cosmétique ou éco-cosmétique. Vous pouvez par exemple lister d’avance les labels cosmétiques bios, ce qui vous permettra de repérer plus facilement les produits de beauté bio de qualité. En effet, les produits labellisés ont été contrôlés. La liste des ingrédients est strictement vérifiée vu qu’ils doivent respecter les exigences en termes de non-toxicité et biodégradabilité. Vous aurez aussi la garantie que leur procédé de fabrication respecte l’environnement : même les emballages doivent être non polluants et recyclables.

 

Attention : cosmétique naturel ne veut pas toujours dire cosmétique bio

Les produits cosmétiques bios doivent comprendre exclusivement des produits naturels. Cependant, les cosmétiques dits naturels ne sont pas forcément réglementés. Ils peuvent être d’origine animale, végétale ou minérale et ont pu subir une transformation. L’eau, les sels et les minéraux, par exemple, sont naturels mais ne peuvent pas être labellisés bios. Quand il s’agit de produits cosmétiques bios, la certification internationale exige que sur les 95 % d’ingrédients végétaux, au moins 20 % soient issus de l’agriculture biologique. Il est bien de préciser que seules huiles végétales sont bios à 100 %.

 

Leave a Reply